26
Ven, Fév

Semur-en-Brionnais et ses environs

Dans le cadre du Fonds régional pour les territoires du Pacte de soutien à l’économie de proximité, la Communauté de communes de Semur-en-Brionnais a décidé de venir en aide aux entreprises ainsi qu’aux restaurants, durement touchés par la crise sanitaire.

Une enveloppe de 12 000€ sera dédiée à l’action collective. "Nous avons choisi de soutenir les restaurants, très touchés par la crise, confie David Cordeiro, président de la Communauté de communes. Nous allons inciter les enfants des écoles de la communauté de communes à envoyer leur famille au restaurant. D’ici la fin de l’année, nous offrirons un chèque de 100€ par famille, à dépenser dans un restaurant de la communauté de communes."

Le dispositif sera financé à 50% par la Région et à 50% par la Communauté de communes.

 

Plus d'informations dans notre édition du 13 novembre

L'association La Faune du bassin Fleury a récemment été créée. Son but : accueillir et faire perdurer la faune et la flore en Bourgogne, et en faire profiter les curieux.

Aux Crouzes, entre Fleury-la-Montagne et Saint-Bonnet-de-Cray, Nanou Dupuis-Maurel et sa famille font la part belle aux animaux. Une journée portes ouvertes aura bientôt lieu.

 

Retrouvez l'article dans notre édition du 11 décembre

Hameau de Treval, Saint-Julien-de-Jonzy. Christophe est installé depuis 1989 dans l’ancienne ferme de son grand-père. Séverine est arrivée il y a quelques années, mais a toujours baigné dans le milieu de l’élevage. "Mes parents étaient agriculteurs, raconte-t-elle. C’est quelque part un retour aux sources pour moi."

Après des études dans le domaine de la transformation des produits alimentaires et après avoir travaillé pendant vingt ans dans l’agroalimentaire et dans l’industrie des viandes, Séverine avait envie d’évoluer.

 

Retrouvez l'article dans l'édition de ce vendredi 20 novembre

Derrière leur habit, on a bien du mal à leur donner un âge. Pourtant, les sœurs apostoliques de Saint-Jean vieillissent comme tout le monde.

Si la congrégation installée à Semur-en-Brionnais présente, pour la plupart, de jeunes religieuses, elles ne le resteront pas éternellement. Et ces dernières pensent déjà à l'avenir.

"Au prieuré, nous manquons de lieux appropriés pour des sœurs âgées ou en convalescence, expose sœur Marie-Marthe de Jésus. Il nous faut prévoir des chambres aptes à accueillir ces sœurs fragilisées, il faut anticiper ces choses."

Pour y remédier, les religieuses ont ouvert une cagnotte participative. Et pour en faire la promotion, elles ont tourné une mini comédie musicale.


 
Retrouvez l'article dans notre édition du 27 novembre

 

En France, cent cinquante-neuf villages sont classés parmi Les Plus beaux villages de France. La Saône-et-Loire n'en compte qu'un seul : Semur-en-Brionnais. Mais la petite commune du Brionnais pourrait bien perdre son label dans les mois à venir si rien n'est fait dans le sens contraire.

"Un contrôle est opéré par le label environ tous les six ans, confie François Antarieu, maire de la commune. Le dernier contrôle date de 2014. Avec la situation sanitaire, les délais seront sûrement plus larges, mais nous avons du travail si l'on veut conserver ce label."

 

Plus d'informations dans notre édition du 6 novembre.

A la une cette semaine

Météo - Saône et Loire

26 Fév 2021 8°C Averses Humidité : 84% Vent : 14km/h
27 Fév 2021 11°C / 4°C
28 Fév 2021 12°C / 1°C