09
Mar, Mar

Articles les plus lus

La société Forestlag a été missionnée par Enedis pour réaliser les travaux d'abattage et d'élagage à proximité de l'ensemble des lignes électriques passant à Semur-en-Brionnais.

Contrairement à ce qui était annoncé, les travaux sur les propriétés seront entièrement à la charge d'Enedis.

Merci aux propriétaires concernés ayant reçu un formulaire de demande d'autorisation de travail, de renseigner rapidement leurs réponses.

 

L'année 2020 avait plutôt bien commencé pour Stéphanie Dumoulin et son équipe. La bataille pour succéder à Marie-Christine Bignon fut rude, trois listes s'affrontant, mais c'est bel et bien celle de Stéphanie Dumoulin qui sortit victorieuse. "C'est un moment fort qui s'est arrêté un peu brutalement, résume la maire de Chauffailles. Notre prise de fonction n'a pas été tout à fait normale. On ne peut pas se réunir comme l'on veut, les protocoles sanitaires changent toujours... Mais nous ne sommes pas les plus à plaindre."

Malgré les difficultés à se réunir, les nouveaux élus ont commencé à réfléchir à certains projets, sans l'aide attendue de la population. "Nous voulions faire plus de participatif, notamment concernant l'adressage, à travers des réunions publiques", confie Stéphanie Dumoulin. Finalement, les élus se sont adaptés et ont convié les Chauffaillons en mairie, afin qu'ils puissent faire part de leurs suggestions. Les consultations étant d'ailleurs terminées, les remarques des habitants seront analysées en fin de mois, pour que les commandes des panneaux soient lancées pour février ou mars. "Ils seront normalement mis en place pour la fin du premier trimestre", promet Stéphanie Dumoulin.

Autre projet prévu pour 2021, les travaux d'aménagement avenue du Château et au sein du parc du château, pour lesquels les élus souhaitaient également rencontrer la population.

La maison de santé agrandie en 2022 ?

L'an prochain, en 2022, la trésorerie chauffaillonne devrait normalement fermer ses portes. Ne perdant pas de temps, la Municipalité envisage déjà de réaffecter les locaux. "Nous réfléchissons à un agrandissement de la maison de santé, actuellement pleine, confie la maire. Le but sera de faire venir des médecins généralistes dans la commune. Nous allons étudier la piste du salariat, qui répond à une véritable attente pour eux, comme l'a prouvé le Département avec la mise en place des centres de santé. Nous souhaitons aussi toucher les dentistes qui veulent exercer en maison de santé pour mutualiser le secrétariat ou rompre l'isolement. Tout cela est encore en réflexion, et il y a quelques demandes de subvention à faire."

Et si la trésorerie va bel et bien fermer, il n'y a cependant pas d'inquiétude à avoir : les agents du Pimms (Point d'information médiation multiservices) ont été formés pour accompagner les particuliers dans leurs démarches avec les impôts. Enfin, Chauffailles a été sélectionnée en tant que "Petite ville de demain" avec La Clayette et la communauté de communes Brionnais Sud Bourgogne. Ainsi la ville va pouvoir bénéficier d'un chef de projet qui aidera la commune à chercher des aides pour d'éventuels projets.

 

 

Depuis des années, aucune manifestation n'était organisée à l'occasion du Téléthon à Chauffailles. Pour y remédier, Edward Azzopardi a pris son bâton de pèlerin. "J'ai eu l'idée il y a un an, se souvient-il. Malgré le contexte sanitaire, j'ai voulu aller jusqu'au bout."

Il avait alors tout prévu. "Nous devions faire venir cinquante-cinq voitures de collection, explique-t-il. Les gens auraient donné 5€ pour faire un petit circuit à bord de la voiture. La totalité de l'argent récolté aurait été reversée au Téléthon." Encore, Edward avait prévu une marche, une balade à vélo, et bien sûr des buvettes pour récolter de l'argent.

1 098€ récoltés

Malheureusement, rien de tout cela n'a pu être organisé, mais le Chauffaillon a tout de même su s'adapter, en organisant une tombola en partenariat avec les commerçants et les associations de la ville. Au total, plus de 4 500€ de lots étaient à gagner, dont un téléviseur, un appareil à raclette, des bons pour faire des tours à poney, ou encore plus de 1 500€ de bons d'achats. "Nous avons tout de même récolté 1 098€, se réjouit Edward Azzopardi. Il y a eu une centaine de participants, et nous avons vendu plus de six cents tickets de tombola. Cela montre qu'il fallait organiser une action, c'est un véritable succès à ce niveau !"

Rebelote en décembre 2021

Cette année, si tout va bien, le Téléthon sera bel et bien organisé à Chauffailles, avec les animations prévues en 2020, mais aux dates officielles de l'événement, début décembre. "Là, nous avons tout organisé un peu en catastrophe, sourit le Chauffaillon. La mairie voulait tout de même que je me lance. Lorsque j'ai eu le feu vert, je n'ai eu que deux semaines pour récolter des lots. Et entre les fêtes, ça aurait pu être bien plus compliqué que ça ne l'a été."

En plus de la tombola, Edward et son équipe étaient présents sur le marché hebdomadaire de Chauffailles pour se faire connaître et, évidemment, récolter des dons pour le Téléthon.

 

Advertisement